MUSUYI ATAR Barthélemy , MANGWALA KWAYA Nabot et KIKWISIYA Ngewa Christian

Contenu

Référence bibliographique:

MUSUYI ATAR Barthélemy , MANGWALA KWAYA Nabot et KIKWISIYA Ngewa Christian , «Réussite aux examens d’état et accès à l’enseignement supérieur en milieu rural.», Le Carrefour Congolais, 3,  2020, p.159-178

 

Résumé

Les études en milieu rural sont rendues difficiles par la pauvreté des parents qui ne parviennent pas à payer les différents frais exigés. Pour réussir aux examens d’Etat et accéder à l’enseignement supérieur, l’une des conditions exigées, c’est le payement des frais d’inscription et de test si on a eu des points en dessous de 60%. Une fois retenu, l’étudiant est obligé de payer la totalité des frais académiques comme garantie, sinon il risque de perdre son inscription. Pour faire des examens d’Etat, il existe une pratique illicite de corruption qui exige aussi de l’argent. Pour y parvenir, nous avons mené des investigations sur terrain. Les résultats obtenus montrent réellement que la pauvreté rend difficile l’accès aux études pour les finalistes du secondaire qui désirent poursuivre des études supérieures ; sans oublier la réussite aux examens d’Etat. C’est pourquoi que nous avons proposé quelques pistes des solutions : qu’il faille que l’Etat s’implique pour créer des activités génératrices des revenus pour que les parents aient des moyens de faire face aux exigences académiques auxquelles leurs enfants font face et de combattre la corruption qui gangrène les enseignements secondaires dans l’organisations des examens d’Etat.