Contenu

Référence bibliographique:

KILAU Augustine , «Les femmes et la survie des ménages Cas des maraichères des jardins potagers «bitwa» de MAYOKO au KWILU», Le Carrefour Congolais, 3,  2020, p.141-158

 

Résumé 

Cette contribution est une étude de cas des femmes du village Mayoko-Kwilu qui cultivent les potagers pour survivre. Au cours de cette étude, nous montrons comment les femmes prennent l’initiative de faire à temps et à contretemps des potagers dans différentes forêts si possible pour la survie de leurs familles.

Aux multiples difficultés que traverse le pays, s’ajoutent les problèmes de se nourrir. Les forêts sont devenues hostiles. Les légumes sauvages, les champignons, les chenilles, les gibiers, les poissons disparaissent au fils de temps. La population se retrouve dépouillée. Elle ne peut plus fonder son espoir sur le ramassage de la nourriture dans la forêt qui jadis était généreuse. Devant ce fait accompli, les femmes ne restent pas bras croisés, elles se frayent un chemin : la culture de potager pour survivre. Nous nous sommes cette question au cours de cette étude : Quelle est l’initiative prise par les femmes pour faire face à cette difficulté ?