MUSIKI KUPENZA Joseph, KIMBOLE Eddy, MUWABELA NZALALEMBA

Contenu

La chanson « Biso na bayaka toza ebele » Affirmation identitaire ou instrumentalisation politique de l’ethnicité. Une analyse du discours

Référence bibliographique:

MUSIKI KUPENZA Joseph,  KIMBOLE Eddy, MUWABELA NZALALEMBA, «La chanson « Biso na bayaka toza ebele » Affirmation identitaire ou instrumentalisation politique de l’ethnicité Une analyse du discours», in Le Carrefour Congolais, 2,  2019, p.13-28

 

Introduction

Le rapport de la chanson comme canal de la transmission des idéologies culturelles est généralement connu. A travers ce canal, il y a la création d’un sentiment d’appartenance qui mobilise ceux qui partagent la même identité culturelle, en créant des frontières virtuelles comme we group, envers les autres. Et parmi les populations transformées, vivant dans les milieux urbains marqué par le cosmopolitisme, la chanson comme outil de la reconstruction et de la réaffirmation identitaire peut être peut aussi être utilisée par des acteurs politiques et des régimes en perte de vitesse, en vue de se refaire un capital électoral et montrer qu’on reste en communion avec les populations.

Dans cet article, nous aimerions examiner la chanson Biso na Bayaka toza ebele Cette chanson a été composée par le musicien Kas Kasongo en 2011 période durant laquelle il y avait la campagne électorale.